20 août 2021

Certains investissements deviennent inestimables tant ils sont indispensables et importants. D’ailleurs, tous les offreurs de solutions sont de cet avis quand il s’agit de la transformation digitale de la Supply Chain. Les entreprises tentent également d’optimiser leurs dépenses IT tout en limitant des achats, parfois désordonnés, de logiciels. En conséquence, la transparence des prix est désormais primordiale. Après tout, vous en voulez pour votre argent et ne souhaitez pas perdre du temps à évaluer une solution qui n’est peut-être pas à votre portée.

Ainsi, quels coûts pouvez-vous envisager au cours de la digitalisation de votre Supply Chain ? Nous allons vous donner une idée générale des prix d’implémentation de l’EDI mais aussi des dépenses qui peuvent être récurrentes. Sans évaluation poussée de votre Supply Chain et de vos besoins exacts, il est très compliqué de donner un devis précis, voilà pourquoi nous resterons dans une fourchette large.

Aller directement à la description des coûts.

En Résumé

Dans notre précédent article, Comment réussir la digitalisation de sa Supply Chain, nous avons déconstruit les quatre obstacles qui empêchent trop souvent les entreprises d’avancer dans leurs démarches de digitalisation. Voici un rapide résumé, car, quand il s’agit de garder les coûts de Supply Chain au plus bas, tout est connecté :

1. N’allez pas trop vite. Si votre entreprise se rue dans l’implémentation de technologies numériques qui auraient dû être déployées il y a des années, il est important de ne pas se précipiter dans de nouveaux investissements techniques prématurément. Cela peut faire flamber les prix et il y a très de peu de chances que vous réalisiez les mêmes bénéfices qu’une entreprise qui a déjà de solides bases.

2. Avoir un plan défini. Il faut déterminer quelles sont ses principales difficultés pour trouver une solution adéquate. Cela reste la meilleure manière de minimiser des dépenses numériques inutiles. Soyez réalistes quand vous évaluez le niveau de maturité de votre entreprise et explorez les technologies en accord dès le départ.

3. Commencez de l’intérieur. La digitalisation est plus souvent freinée par le facteur humain que par le manque de solutions numériques. Faites en sorte que votre équipe IT interne soit formée sur les nouvelles technologies, mais aussi que toute l’entreprise soit préparée au changement. Investir dans les bons talents (experts) et dans une communication interne (stratégie et garantie) conduiront à une réduction des coûts de la Supply Chain sur le long terme et ainsi mieux placer l’entreprise sur le chemin du succès.

4. Embarquez vos partenaires commerciaux. L’activation de l’écosystème est un énorme projet, mais si les efforts de digitalisation sont unilatéraux, ils ne vous mèneront pas loin. N’hésitez pas à investir dans des services d’« onboarding » additionnels, vous aurez besoin d’un maximum d’aide possible.

Qui doit investir dans une solution EDI « End-to-End » ?

Si vous avez suivi notre série sur la Digitalisation de la Supply Chain, vous connaissez probablement la réponse à cette question : ce type d’investissement est fait pour des entreprises qui sont prêtes à lancer leur propre solution EDI à grande échelle. Encore une fois, si vous avez suivi cette série, la réponse peut tout aussi être « vous ». Si vous êtes prêt, bien évidemment.

L’un des premiers composants de n’importe quel plan de digitalisation de Supply Chain est une solution EDI dite de bout en bout (« End-to-End »). Elle est basée sur le cloud et s’intègre sans heurts à votre ERP ou votre système en « back-end ». Elle doit aussi pouvoir se connecter avec un large panel d’autres technologies de Supply Chain, telles que les WMS*, et fournir des rapports détaillés sur les échanges en temps réel. De plus, cela aide les entreprises à réaliser des transactions commerciales plus rapidement, et automatise à la fois les procédés « Procure-to-Pay » et « Order-to-Cash » pour une Supply Chain totalement transparente. En d’autres termes, cela vous permet d'accomplir la transformation numérique de votre Supply Chain.

Pour revenir aux points précédents, il est crucial que votre solution EDI s’intègre parfaitement dans votre plan global de digitalisation de Supply Chain. Il doit être flexible, c’est pourquoi une solution EDI de bout-en-bout fournit généralement plus qu’une seule option pour l’échange de documents, et les prix de Supply Chain vont évoluer en accord.

La plateforme FLOW de TIE Kinetix, par exemple, fournit trois solutions pour permettre une digitalisation de la Supply Chain à 100% : EDI-2-FLOW, PDF-2-FLOW et PORTAL-2-FLOW. Ces options aident les entreprises qui veulent avancer dans la digitalisation de leur Supply Chain, en échangeant des documents électroniquement avec des partenaires commerciaux de toutes tailles, et, finalement, atteindre leur but de digitalisation.

En investissant dans une solution « End-to-End », l’entreprise qui décide d’implémenter une solution EDI de Bout-en-Bout peut facilement se connecter avec le partenaire commercial qui est prêt à recevoir de l’EDI. Le tout offre également une réponse appropriée pour les petits et moyens partenaires qui n’ont pas les moyens d’investir dans leur propre solution.

Les coûts d’une solution EDI End-to-End pour la Supply Chain

Passons aux choses sérieuses : Une estimation du coût d’implémentation d’une solution EDI en SaaS de Bout-en-Bout :

La mise en place : Malheureusement, le prix de mise en oeuvre est difficile à estimer. Cependant, il est typiquement calculé sur trois facteurs :

  1. Le nombre de processus (facturation, livraison, etc..) pour lesquels l'EDI est nécessaire
  2. Le nombre de mapping EDI à effectuer
  3. Le nombre de partenaires à connecter

Abonnement mensuel en SaaS : 100€ à 5000€ par mois
L’échange de documents en EDI/électroniques : 0,02€ à 0,50€ par document
L’échange de document en PDF : 0,75€ à 2,50€ par document
L’échange de document via un portail web EDI : 0,25€ à 0,65€ par document

Coûts Additionnels de Supply Chain

Alors que les dépenses ci-dessus devraient vous donner une idée générale de ce que vous coûtera l’installation de base d’une solution EDI de Bout-en-Bout, il y a des dépenses additionnelles à considérer. Ces autres dépenses incluent, mais ne sont pas limitées à :

  • Archivage Electronique (e-Archiving) : Beaucoup d’entreprises investissent dans ce service optionnel à cause de l’archivage légal imposé par le gouvernement. En France, par exemple, une facture électronique doit être archivée pendant 10 ans. TIE Kinetix fournit une solution simple pour assurer la conformité aux risques d'audit.
  • Récupération après Sinistre (Disaster Recovery) : La continuité d’une entreprise va de pair avec une restauration après sinistre. Cela devient de plus en plus commun pour les entreprises d’investir dans une restauration en temps réel pour se protéger en cas de coupure ou de pertes liées à différents facteurs (ex. : coupure d’électricité). Le service de récupération TIE Kinetix assure la continuité de l’activité l’entreprise en moins de cinq minutes pour seulement 5% en plus de l’abonnement mensuel.
  • Services d’Onboarding : L’embarquement (onboarding) de partenaires est un énorme défi et est chronophage. C’est pourquoi beaucoup d’entreprises préfèrent déléguer cette tâche aux experts, c’est-à-dire le fournisseur de la solution. TIE Kinetix propose également une option pour les clients FLOW qui automatise entièrement l’onboarding de leurs partenaires.
  • Mapping de Partenaires Commerciaux Supplémentaires : La plupart des coûts associés à la construction des mappings des partenaires commerciaux de la Supply Chain sont inclus dans l’installation de base. Cependant, si vous êtes une entreprise en constante évolution avec un réseau de partenaire grandissant, vous aurez besoin de plus de mappings, ce qui a un coût.
  • Travail hors périmètre : Cela peut être tout et n’importe quoi, qui peut arriver avant, pendant ou après l’implémentation. Ce type de dépenses correspond généralement à une requête unique de l'entreprise, qui est facturée en conséquence.

Cet article a été écrit par Courtney Yocabet, Responsable des relations publiques et du content marketing chez TIE Kinetix, et traduit par Faustine Tournay, spécialiste marketing chez TIE Kinetix France